GD10 Seilbahn Gärten der Welt

GD10 Seilbahn Gärten der Welt

Lors du Salon international des jardins (IGA Berlin 2017), le téléphérique « Gärten der Welt – Berlin » (Jardins du monde) était réellement le centre d’intérêt. Dès le départ, les visiteurs du salon mais aussi les Berlinois et les Berlinoises n’ont pas caché leur enthousiasme. Le résultat a été époustouflant : dans les six premiers mois, la remontée mécanique a effectué trois millions de trajets. C’est devenu la nouvelle attraction de la métropole allemande et tous les citadins en quête de repos se sont vite passé le mot : le lieu est idéal pour se détendre. Le téléphérique restera un haut lieu de la capitale. Depuis le 1er décembre 2017, c’est devenu un nouveau site attrayant pour échapper quelques heures au rythme effréné de la ville et profiter de déplacements écologiques dans un environnement naturel.

Société: Leitner Seilbahn Berlin GmbH Lieu : Berlin Pays : Allemagne Année: 2017 Type de téléphérique: GD10

Avant la construction

L’accessibilité : un défi pour le terrain de l’IGA

Le terrain de l’IGA à Berlin s’étend sur près de 100 hectares. Toute personne voulant explorer ce terrain doit donc être un bon marcheur. Pour les personnes âgées, les familles avec des enfants ou les visiteurs ayant un handicap, le sommet du Kienberg, par exemple, qui culmine à 102 m, constitue un défi de taille. Il était donc nécessaire d’instaurer un moyen de transport accessible permettant à tous les adeptes de la nature de découvrir l’IGA.  Le téléphérique apparaissait comme le moyen le plus adapté pour répondre au mieux aux diverses exigences posées : il raccourcit les parcours et permet aux familles avec enfants, aux personnes âgées et aux personnes ayant un handicap d’accéder à toutes les zones d’exposition. Et surtout, le tour en téléphérique est une expérience formidable qui restera dans les mémoires. De plus, les téléphériques constituent un moyen de transport écologique et sûr qui, en de nombreux endroits, est déjà un modèle pour les futures infrastructures métropolitaines. Ils nécessitent en effet des travaux de construction moins complexes que les autres moyens de transport, sont peu bruyants et fonctionnent à l’électricité pour préserver l’environnement.

Témoignage

Dès son premier jour, notre téléphérique berlinois a su attirer les foules

Michael

Au cours de l’IGA, d’avril 2017 à octobre 2017, notre remontée mécanique a enregistré près de 3 millions de trajets, des chiffres qui attestent de son succès. Sur les jours de pointe, nous avons enregistré jusqu’à 35 000 trajets. Nous sommes fiers d’accueillir un projet aussi intéressant au sein de notre capitale. 

Michael Tanzer, Directeur du téléphérique Seilbahn Gärten der Welt Berlin

Le résultat

Des images impressionnantes du projet prestigieux à Berlin

Foire aux questions

La première télécabine de Berlin suscite beaucoup d’intérêt

Qui est l’exploitant de cette remontée mécanique et pour combien de temps ?

L’exploitant et l’investisseur de cette remontée mécanique est la LEITNER Seilbahn Berlin GmbH. Après l’IGA Berlin 2017, la remontée mécanique a rouvert le 1er décembre 2017 et sera exploitée pour 3 ans, dans un premier temps. Ensuite, nous aurons la possibilité de prolonger jusqu’en 2033.Betreiber und Investor dieser Bahn ist die LEITNER Seilbahn Berlin GmbH. Die Bahn öffnet nach der IGA Berlin 2017 wieder am 1. Dezember 2017 und bleibt vorerst für 3 Jahre in Betrieb. Danach gibt es die Option auf Verlängerung bis 2033.

À quelle vitesse avance la remontée mécanique et quelle altitude peut-on atteindre durant le trajet ?

Cette remontée mécanique se déplace à une vitesse maximale de 21,6 km/h. L’altitude maximale durant le trajet est de 35 m.

Quelles exigences la société LEITNER ropeways a-t-elle dû prendre en compte sur le plan écologique lors de la construction ?

Durant les travaux, les aspects environnementaux avaient la priorité absolue. Dès la planification, le projet a été marqué par le respect de la nature et du paysage du Wuhletal qui a largement influencé sa mise en œuvre. Un suivi écologique des travaux a permis de garantir la protection de la faune et de la flore qui peuplaient le site.

Combien de temps a duré la construction du téléphérique ?

La remontée mécanique a été construite par LEITNER ropeways de décembre 2016 à avril 2017.

Quels sont les autres travaux réalisés par LEITNER ropeways sur le terrain ?

En plus de la station de téléphérique et de la plate-forme d’observation Wolkenhain, le sommet du Kienberg abrite un autre site spécial qui ravit petits et grands : la piste de bobsleigh naturelle. La première piste de luge d’été de Berlin est une attraction à ne pas manquer sur le terrain de l’IGA. Elle est ouverte tous les jours jusqu’à 18 h.

ils ont des questions?

Bon à savoir

Ici, vous trouverez tout ce qu’il faut savoir, ainsi que des informations complémentaires sur Seilbahn Gärten der Welt – Berlin.

Vous voulez en savoir davantage sur les télécabines ? Dans nos prospectus et brochures produits, vous trouverez des informations supplémentaires.


Cliquez ici pour en savoir plus

Le résultat

Une destination prisée par les Berlinois et Berlinoises, ainsi que par les touristes

Pendant les 6 mois qu’a duré le Salon international des jardins à Berlin, il a enregistré près de 3 millions de trajets, ce qui le place en tête des attractions les plus populaires de l’IGA Berlin 2017. Le Salon des jardins a fermé ses portes le 15 octobre mais les Berlinois et Berlinoises conservent le téléphérique.

Pour les habitants de la capitale, le tour en téléphérique constitue une expérience à couper le souffle, d’autant plus qu’il s’agit d’un moyen de transport que l’on rencontre surtout dans les montagnes. Les jours de pointe, le téléphérique a enregistré jusqu’à 35 000 trajets. De nombreux visiteurs de l’IGA Berlin ont saisi l’occasion de s’élever au-dessus de l’exposition en télécabine.

Après une courte pause, le téléphérique reprend ses fonctions le 1er décembre 2017 Les « Gärten der Welt » (Jardins du monde), lieu de ressourcement prisé des Berlinois et véritable attraction touristique, rouvrent également leurs portes ce jour-là. En outre, les exploitants du téléphérique envisagent de discuter avec les institutions berlinoises d’une éventuelle intégration de la remontée mécanique au réseau de transport public de la ville. Ainsi, une liaison durable pourra être mise en place entre les arrondissements de Marzahn et d’Hellersdorf, puisque la station de métro d’Hellersdorf est directement connectée à la station de téléphérique et les passagers pourront ainsi rejoindre le centre-ville en seulement 20 min.