"Les téléphériques génèrent un attrait particulier"

L'ingénieur de projets Christian Obexer parle de son travail avec les téléphériques

Son rêve de construire un téléphérique est devenu réalité

Enfant déjà, le tyrolien du sud Christian Obexer, construisait des maquettes de téléphériques et il rêvait, qu'une fois adulte il pourrait réaliser de vrais projets de téléphériques. Son rêve d'enfant est aujourd'hui devenu une réalité. L'enthousiasme que Christian porte à son métier se lit sur son visage. Il a choisi la construction de téléphériques car il voulait évoluer dans des environnements variés : Les études de projets font dorénavant appel à ses compétences techniques mais également à ses idées axées sur la recherche de solutions. Dans la quatrième et, pour l'instant, dernière partie de la série de vidéos narratives "We move...", Christian Obexer explique pourquoi les téléphériques le fascinent et pourquoi il s'épanouit dans son job d'ingénieur de projets. Dans la vidéo, Christian est filmé lors de la mise en service du téléphérique de Jenner à Schönau am Königssee (DE).

Citation

Photo de portrait Christian Obexer

"Pour un passionné de technique, les téléphériques c'est le must : La relation particulière entre la mécanique, l'électrotechnique, la construction et le génie civil dans une machine d'un kilomètre de long crée un attrait exceptionnel."
 

- Christian Obexer, 40 ans, Ingénieur projets chez LEITNER ropeways

Le parfait mélange entre le travail de bureau et les activités en extérieur

Christian Obexer avec tablet

Christian Obexer travaille pour LEITNER ropeways à Sterzing depuis 10 ans environ. Après des études en génie civil, il a commencé sa carrière professionnelle chez LEITNER ropeways en 2009 en tant qu'ingénieur calculs. Depuis 2013, il travaille en tant qu'ingénieur projets pour téléphériques dans différents pays. Il commence par la conception technique de la ligne, accompagne la phase de construction et s'occupe finalement de la mise en service et de la réception. Christian ne s'ennuie jamais au boulot : Au cours d'un projet, ses missions sont variées, il est à la fois technicien, négociateur, représentant, coordinateur, organisateur, gestionnaire de conflit et de crise, et parfois même confident. L'évolution constante des conditions exigent une grande flexibilité, parfois des compétences diplomatiques et, dans une certaine mesure, de l'empathie pour assurer une médiation constructive entre les différents acteurs que sont les clients, les autorités et ses propres collègues", raconte l'ingénieur projets. "Je trouve ça passionnant de travailler dans l'industrie des téléphériques et de vivre le développement d'un projet en direct et particulièrement à ce stade où le public se met lentement mais sûrement à reconnaître le potentiel encore inexploité des téléphériques comme moyen de transport en zone urbaine."
Un projet achevé le comble de satisfaction et il est sûr de lui, pour un ingénieur du Tyrol du Sud, travailler avec des téléphériques est l'une des plus intéressantes possibilités de travailler dans le monde entier.

Partager cette histoire