LEITNER ropeways plonge Gerlos dans un doux murmure

La station de vallée de la Dorfbahn réduit nettement les émissions sonores

Une première très réussie de la télécabine "Dorfbahn Gerlos"

Une première très réussie de la télécabine "Dorfbahn Gerlos"

La saison dernière, la télécabine 10 places "Dorfbahn Gerlos" de LEITNER ropeways a célébré une première très réussie. La station de vallée au centre de la commune séduit non seulement par un équipement moderne, une vaste offre de services et des trajets courts, mais avant tout par un fonctionnement très silencieux. En raison de la situation particulière de la station, ceci constituait à la fois un impératif et un véritable défi technique.

 

Pour David Kammerlander, le gérant de la société des téléphériques Schilift Zentrum Gerlos GmbH, une chose était claire dès le début du projet Dorfbahn : "La station de vallée se devait d’être aussi centrale que possible pour qu’elle puisse avoir les effets souhaités, à savoir une bonne accessibilité et le bannissement des voitures hors du village. En même temps, cela signifiait aussi que le prochain voisin ne se trouverait qu’à 20 mètres de la Station", souligne David Kammerlander. Pour la réalisation, il était donc d’autant plus important de veiller à ce que les nuisances sonores soient aussi faibles que possible. C’est donc conjointement avec LEITNER ropeways qu’une station répondant aux exigences particulières a été développée. "Les adaptations et innovations techniques d’une grande complexité dans le domaine de l’isolation phonique ont toutes fonctionné et déjà fait leurs preuves en pratique!"

La nouvelle station de vallée a dépassé les objectifs

La nouvelle station de vallée a dépassé les objectifs

Bien que les résultats des mesures étaient déjà inférieurs aux valeurs d’émissions prescrites par la loi, LEITNER ropeways et David Kammerlander voulaient aller encore plus loin. "Après tout, la réduction des nuisances sonores est une contribution importante au bien-être et elle accroît aussi nettement le niveau de confort pour les Clients", précise David Kammerlander.

 

Avec la nouvelle station de vallée, cet objectif a non seulement été atteint, mais même dépassé. "L’un des avantages aura certainement été le travail conjoint de développement qui a permis de trouver la meilleure solution pour ce projet hors du commun. C’est le résultat que les clients peuvent entendre, ou plutôt ne pas entendre lorsque la télécabine est en marche ", explique David Kammerlander.

Tout un éventail de "technologies silencieuses"

Tout un éventail de "technologies silencieuses"

Pour réduire les émissions sonores, c’est toute une série de technologies agissant sur les différentes sources de bruit qui a été mise en œuvre. C’est ainsi qu’au niveau de la pince, la roue de guidage latérale n’est pas en plastique dur, mais en polyuréthane. Cela permet à la pince d’être nettement plus silencieuse au moment de l’entrée dans la station et de la sortie. Par ailleurs, l’entonnoir d’entrée et le rail de guidage ont été équipés d’une tôle acoustique sandwich. Elle permet d’éviter la diffusion de bruit de structure et de bruit aérien grâce à l’intégration d’une couche intermédiaire spéciale et insonorisante. L’épaisseur de ces fameuses tôles sandwich peut atteindre jusqu’à six millimètres. Les mesures ne concernent cependant pas uniquement la station, mais aussi son environnement. Ainsi, les trois premiers pylônes de la Dorfbahn Gerlos ont été reliés entre eux et les supports principaux des balanciers des pylônes ont également été équipés de tôles acoustiques. De cette manière, aucune vibration n’est transmise vers le bas, c’est-à-dire vers la station. "Ainsi, nous obtenons exactement l’effet dont nous voulions faire bénéficier nos collaborateurs et nos clients ", conclue David Kammerlander.